Délit de vie

Publié le par sagesse

Vie de ballades, vie de lit
Le bel l'idéal de la lie
Lie des hommes lie des femmes
Nous la lie, lions-nous
Délions nos langues molles
Et avouons nos délits
Oui nous délaissons l'allant
Et si aller
Balançons-nous
Laisser nos chevelures flotter
A l'envers pour contempler le ciel
Le balancement doux et lent
De nos desseins seulement
Ose le laisser-aller
Sous toutes latitudes
Se mêlent les lambeaux
Des idéaux échoués

Saviez-vous que l'eau
Ne spécule jamais
Immobile ou s'écoulant
Elle se loge pleinement
En cela-même
Elle sera éternelle!

Commenter cet article

oliv Kronsilds 30/09/2008 17:42

Il faudra alors nous raconter cet incroyable été.A très bientotbises 

Oliv kronsilds 17/08/2008 14:26

Es tu vivante encore ?

sagesse 01/09/2008 17:31


Oui, mais cet incroyable été ne m'a pas permis de passer du temps sur mon blog, ni sur ceux des autres d'ailleurs. Je serai de retour très prochainement§ Bises


gari 14/06/2008 23:59

Sagesse  plus rare ,  mais  moins  avare  ...  gari

Oliv Kronsilds 30/05/2008 11:35

La vie est elle un délit, ou sa suite. Liés, nous devons laisser nos longues chevelures s'emmeler, vers le ciel et vers la terre, et l'eau epousera nos éternités.(heureux de te lire à nouveau, ma chère Sagesse)