Les crocodiles

Publié le par sagesse

Je nage dans le canal.
L'eau est chaude.
J'en suis surprise.
Il est bleu mais il est jaune.
Ne me demandez pas pourquoi.
Je peux par contre vous expliquer
Pourquoi je nage dans le canal
Bien que je ne puisse vous indiquer avec certitude
Pour quelle raison
Je ne suis tout simplement pas sortie sur le côté.
Peut-être parce que les parois étaient abruptes
Comme les rebords de la piscine municipale...?

Je nage dans le canal.
Mais à peine quelques minutes auparavant
A moins que ce ne fut des secondes (vous savez bien les rêves...)
J'étais confortablement assise
Dans une barque chouette comme tout.
Je ne ramais pas ça c'est certain,
Mais quelqu'un ramait, un ami.
Et les autres amis, car on était pas mal à vrai dire,
ne faisaient rien, rien de rien,
profitaient du soleil comme des chats.
Moi, je ne ressemblais pas assez à un chat ou alors
Je ne prélassais pas comme il faut, en tout cas,
Ils m'ont jetée à l'eau!

Et l'ami de continuer à ramer...
Et les autres amis, les chats, de se prélasser au soleil
Sans plus jamais faire attention à moi.
Mais pourquoi ne suis-je pas sortie sur le côté?
Abandonnant la partie, tout simplement, m'en allant, dignement?
Peut-être parce que l'eau était chaude
Et qu'on a pas souvent l'occasion de nager dans l'eau chaude...

Je ne savais pas combien de temps j'allais devoir continer d'avancer,
On allait où déjà, au départ?
J'aurais peut-être du sortir finalement,
Car je me suis réveillée,
Au moment même où,
menaçants,
enfouis à demi et avançant comme des morceaux de beurre dans la soupe,
Surgissaient
Les crocodiles!


Commenter cet article

Gouvh 18/11/2008 13:21

Les cro-co-diles ! Les cro (silence) co (silence) diles, ... t'auraient raccompagner jusqu'à la barque chouette comme tout, et tous les chats auraient vu la reine des crocodiles. ça leur aurait fait peur. ou ils t'auraient mangé... Injustice des fainéants toi tu nages, tu rames, tu observes les bords et eux ils te mettent à l'eau jaune. amis de la barque de l'insousciance, sans le coup de ta rame, finiront sur un radeau au milieu des méduses !