Visite de l'ange

Publié le par sagesse


La porte s'est encore entrouverte

Au passage du troupeau
Mal ajustée dans ses gonds
Un ange en profite pour y passer la tête.

Je l'invite à dîner, mais, me dit-il, il se nourrit de pas grand chose
Et a déjà mangé ce matin quelques graines.
Son habit de lumière m'éblouit un peu.
Je lui propose de s'asseoir

et pour ne pas m'éblouir d'avantage,
il me tourne le dos.

Mais son dos resplendit
Alors je le pousse vers mon lit
Il s'y allonge, indulgent, sur le ventre.
Je ne suis pas très lourde, dis-je.

Comme il est une montagne de douceur,
Je l'escalade.
Je voudrais protéger son coeur avec mes pieds.
Je sens ses battements sous ma plante.

Ca ne lui fait pas mal, dit-il,
mais ça ne lui fait pas de bien.
Je redecends.
Il boit mon thé, il mange ma salade.

Puis il s'en va.
Eblouir d'autres gens.

Commenter cet article

rosa bleu 23/04/2008 19:58

le temps de lui derobe cet jolie frase ;)

domi 03/04/2008 13:21

Un ange pique-assiette ? Mais de quels cieux vient-il ?

kronsilds 02/04/2008 22:42

le temps du passage de l'ange, les yeux fermés, les pieds sur son coeur.Et si la porte avait été mieux ajustée ?P.S.: Quel picassiette cet ange !

gari 31/03/2008 18:35

un ange , ne fait toujours que passer ;j'en ais  jamais vu encore , ca viendra peut etre bonne  semaine  Sagesse  bises