Le fantôme

Publié le par sagesse

BILD0370.JPGVoici qu'au moment où je veux reprendre de l'air,on m'offre de l'eau.
Je n'y peux rien, moi je suis  humaine, quelques secondes suffisent à me faire mourir, et toi tu ne sais pas mais les fantômes sortent pour un rien. Moi non plus je ne savais pas alors je jouais à l'immortelle.
Ce fantôme, il est sorti de moi car j'avais accepté si brutalement l'idée de disparaître. J'étais obligée. Au moment où je voulais continuer le chemin (sans désir de le continuer, juste par hasard ou par habitude) je tombe dans un trou mais pas n'importe lequel. Un trou rempli de piques.
Ainsi l'esprit s'inverse et d'immortelle, je passe directement à "morte". Sans avoir le temps de m'inquiéter.
Dans les hautes sphères, tout le monde s'affole, que faire de l'âme, elle est si jeune, on allait passer à table, quelqu'un pour évacuer les canaux, qui s'occuppe de la lumière blanche? Les esprits du corps se préparent à quitter le navire en désordre, mais ne l'oublions pas, ce sont des esprits de corps d'enfant, ils sont impatients, curieux.
Le premier de la file veut sortir prendre l'air,  "Sagesse" crie le cerveau, tout le monde se retourne (tous mes esprits portent mon nom), "reste ici".  "Mais elle est morte,  Sagesse a même dit qu'elle avait accepté l'idée et Sagesse dit que sa prochaine réincarnation est connue, et sagesse..." .  "Peut-importe ce que dit sagesse,  sagesse doit rester ici." 

Mais il en a assez d'entendre formuler son nom sans bien savoir s'il s'agit de lui ou non. Les esprits de jeune corps sont egocentriques et de par leur personnalité unique, croient être seul au monde.
Savez-vous ce qu'il fait? Eh bien il sort. Avide de devenir esprit errant [ça ne dure pas, c'est pour un temps, ensuite on s'incarne, puis on oublie], il s'échappe. Pendant quelques instants, il volète de-ci de-là, tire les cheveux à celui qui m'a coulée (celui du jeu des immortels à la rivière). Puis, esprit sans matière, libre, il part au loin et me regarde en s'en allant. "

"Ah elle a l'air comme ça vue du dehors..............."

Mais je me réveille.  Il voit les canaux se refermer un à un et revient aussi vite qu'il le peut. Lorsque j'ouvre les yeux, la première chose que je vois est mon fantôme, assis devant moi, qui pleure. Je le console, lui dit après tout tu es moi, reste-là...

Et maintenant, toujours collé à moi celui-là.

Commenter cet article

vita 08/03/2008 13:00

bonjour de VITA

smokki 26/02/2008 15:14

salut ! je lisais le fantôme sur le fond musical qui m'a rappelé un groupe que peut-être tu connais mais que sinon tu devrais adorer : "dead can dance" incontournable !
A+